Le camouflage Dazzle

hms kildwick

Voici le HMS Kildwick

dazzle camo

Et ici un autre navire anglais de la Première Guerre mondiale. Si je vous les montre, c’est parce qu’ils sont équipés du camouflage Dazzle (des motifs complexes de formes géométriques de couleurs contrastées, s’interrompant et se recoupant).

Alors oui, cela parait inefficace au premier abord. En effet ce camouflage n’a pas pour fonction de cacher le navire, mais d’empêcher tout agresseur de le viser correctement.

Il y aurait eu 2 000 bateaux, surtout des anglais et des américains, à avoir été équipés du camouflage Dazzle. Pour comprendre un usage aussi massif, il faut remettre le camouflage dans son contexte historique:

Entre 1914 et 1918, la Royal Navy et ses alliés sont les maîtres des mers. Cela leur permet d’exercer un blocus sur l’Allemagne afin d’affamer sa population et d’empêcher l’importation de ressources essentielles à la production d’armes. Mais la marine allemande ne s’avoue pas vaincu et riposte en envoyant ses U-Boots dans l’océan Atlantique.

uboot 1918.jpg
Des sous-marins allemands dits « U-Boots »

Le but des sous-marins allemands est de torpiller tout ce qui bouge : que ce soit un navires militaires ou marchands. Si la marine allemande ne peut pas exercer de blocus autour de l’Angleterre, et bien elle coulera tout ce qui veut s’y rendre.

Et utiliser des U-Boots s’avère payant : en 4 ans de guerre sous-marine, les U-Boots allemands ont coulé 6 394 navires marchands et une centaine de navires de guerre, Alors que les pertes du côté allemand sont de 229 U-Boots sur les 375 engagés.

Pour les Britanniques, il est impératif de trouver une solution pour arrêter le massacre.

norman wilkilson.jpg
Norman Wilkilson

Norman Wilkilson, un artiste, propose d’équiper les navires d’un camouflage disruptif, non pas pour cacher les navires, mais pour que les U-Boots ratent leurs cibles : le camouflage Dazzle est né

Au début du vingtième siècle, on calculait trois paramètres pour lancer une torpille correctement :

-Le cap de la cible

tube lance torplile.jpg
4 tubes lance torpilles

-La vitesse de la cible

-La distance de la cible

En bref on veut que la torpille coupe la trajectoire de la cible.

Or si on rate un calcul, la torpille ira trop en avant/arrière de sa cible.

 

 

 

Le camouflage Dazzle a donc pour but de faire échouer les calculs effectués par l’équipage de l’U-Boot. Ils sont effectués grâce au périscope du sous-marin.

with dazzle and without
Le même navire, avec et sans le camouflage Dazzle.

Voici ce que l’on voit à travers un périscope. Pour vous rendre compte de l’efficacité du camouflage Dazzle, essayez de trouver la proue (l’avant) et la poupe (l’arrière) de chacun des navires. Vous constaterez que c’est bien plus difficile à trouver sur le navire de gauche. Ainsi, il est beaucoup plus complexe de ce charger des trois calculs évoqués précédemment.

De plus les U-Boots n’ont pas un nombre de torpilles illimité (entre 2 et 16, selon les versions).

Mais alors, est-ce que le camouflage Dazzle est vraiment efficace? Harold Van Buskirk a étudié les archives américaines et en a conclu que : entre le 1er mars 1918 et le 11 novembre 1918, 96 navires marchands ont été coulés, dont 18 possédaient le camouflage Dazzle. Et sur ces 18 navires, 11 furent coulés par une torpille, 4 par collision, et 3 en heurtant une mine.

Il est donc compliqué de juger de l’efficacité du camouflage Dazzle. La marine britannique en a surement été satisfaite, puisqu’elle a récompensé N. Wilkilson avec une belle somme d’argent, et le roi Georges V lui a décerné la médaille de l’Ordre de l’Empire Britannique.

Finalement, le camouflage Dazzle ne sera que peu utilisé pendant la seconde guerre mondiale, car l’invention du radar le rendra obsolète.

uss essex 1944.jpg
L’USS Essex, repeint en 1944

uss nebraska

rms empress of russia

dazzle maillot de bains

imperial war museum

peintre en action dazzle

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Yoko dit :

    Article hyper intéressant ! Je ne pensais pas que de tels camouflages avaient pu exister 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. casusbellihdg dit :

      C’est sûr qu’on ne parle pas trop de ça en cours d’histoire

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s