Simo Häyhä, la mort blanche

Bon cette fois parlons d’un tireur d’élite, mais pas n’importe lequel. Il est finlandais et se prénomme Simo Häyhä. Ce soldat s’est illustré lors de la Guerre d’Hiver, une guerre entre L’Union Soviétique et le Finlande, de 1939 à 1940.

press attack from staline
un article de journal annonçant le début de la Guerre d’Hiver

I- Le héros d’une nation

Maintenant que vous avez essayé une vingtaine de fois de dire son nom sans erreur, voilà pourquoi je vais vous parler de cet homme.

En effet il, détient le record effroyable du nombre d’hommes

simo-hayha_1024

abattus avec un fusil de précision, avec un score officiel de 505, mais celui-ci peut aller jusqu’à 542 selon les sources.

A toutes ces victimes (ou « victoire » pour utiliser un vocabulaire plus militaire) on peut en ajouter 200 autres avec son Suomi KP31 (une arme automatique réglementaire dans l’armée finlandaise, mais réutilisée par les soviétiques et l’Allemagne nazie, mais c’est une autre histoire). De plus cet exploit a été effectué pendant la guerre d’Hiver, c’est-à-dire en 90 jours soit une moyenne de 8 victimes par jours.

suomi
un soldat finlandais armé d’un Suomi KP31

L’histoire de ce soldat va plus loin que 700 victimes. En effet ce tireur d’élite a semé la terreur pendant cette guerre, au point d’être surnommé  » La Mort Blanche » par les soldats soviétiques.

La tête de Simo Häyhä fut mise à prix : dès qu’un tireur embusqué était signalé toutes les pièces d’artilleries tiraient dans sa direction en espérant le toucher. Malheureusement pour les soviétiques cette stratégie ne s’avéra pas payante, les obus tirés ne firent pas mieux que déchirer sa veste. Simo continuait de tuer chaque Soviétique qu’il croisait.

Une autre stratégie fut alors employée par les soviétiques : envoyer d’autres tireurs d’élite, non pas pour tuer les soldats finlandais, mais pour tuer La Mort Blanche (cette stratégie fut réutilisée durant la Seconde Guerre Mondiale). Ces hommes ne sont que des cibles en plus pour Simo, jusqu’au jour du 6 mars 1940, où un soldat inconnu, réussit enfin ce que personne n’avait réussi auparavant : toucher La Mort Blanche. La balle explosive du tireur soviétique, a ricoché contre la mâchoire de Simo, et le laissa inconscient, et gravement blessé.

blessure simo
Simo après son opération

D’après les soldats finlandais qui le trouvèrent, il lui manquait la moitié de la tête. Cette blessure le plongea dans le coma et l’opération qui suivit lui laissa de lourdes séquelles.

Simo se réveilla 6 jours plus tard, le 12 mars, jour du Traité de Moscou, la Finlande reconnait avoir perdu ce conflit et perd son cœur industriel, la Carélie finlandaise. Simo ne se battra pas lors de la Guerre de Continuation (1941), une sorte de deuxième manche pour les finlandais qui se battirent, cette fois, au coté de l’Axe.

II- Un tireur hors-pair

Mosin-Nagant-1891
Mosin-Nagant 1891, le fusil de Simo Häyhä

Maintenant concentrons nous sur ce record de victime avec un fusil de précision.

Celui-ci n’est pas du à la chance, mais d’après Simo ,à la « pratique ». En effet celui-ci a tiré avec le même fusil toute sa vie (doc ci-dessus). D’abord il était chasseur, ensuite il faisait du tir compétitif, on dit qu’il était capable de toucher 16 fois une cible à 150 mètres en une minutes . Lorsqu’il s’engagea dans l’armée finlandaise en 1925 ( à l’age de 20 ans), il choisit de garder son propre fusil, le Mosin Nagan, qu’il utilise depuis des années.

Ainsi, lors de la guerre d’Hiver, Simo connaissait parfaitement son arme, et surtout le terrain sur le quel il se battait.

Maintenant intéressons nous à comment Simo a été capable de réaliser un tel record? Qu’avait-il en plus des autres tireurs d’élites?

-D’abord sa taille, en effet Simo ne fait qu’un mètre cinquante deux, ce qu’il le rend plus difficile à repérer.

simo

-Ensuite les soldats finlandais possédaient des uniformes blanc comme neige, idéal pour se fondre dans le décor. Alors que les uniformes des soldats soviétiques était verts.

-Ensuite, ce qui diffère le plus entre Simo et les autres tireurs d’élites est que Simo n’utilisait jamais de lunette de visée. Ainsi il utilisait toujours la mire métallique de son Mosin Nagant. C’est un réel handicap, mais cela ne l’a pas empêché d’être le tireur d’élite le plus meurtrier que l’Histoire est jamais vu.

mire métallique
Schéma du fonctionnement d’une mire métallique

lunette de visé

lunette 1940

(Ci dessus deux lunettes de visée pour Mosin Nagant de 1939)

-Mais pourquoi ne pas utiliser de lunette de visée? Tout simplement pour que celle-ci ne reflète la lumière du soleil, et risque de dévoiler sa position à ses adversaires.

-Ensuite, pour que la buée provenant de sa respiration ne le trahisse pas, Simo mettait de la neige dans ca bouche pour éviter cela.

-Pour finir, le mouvement de recul provoqué par le tir d’un Mosin Nagant étant assez important, Simo compactant la neige devant son fusil. Ainsi lorsqu’il tirait, rien ne bougeait.

Le bruit de l’arme de Simo était donc le seul indice de sa présence. Mais il est très difficile de voir d’où provient le tire seulement grâce au bruit.

finalnde

La Mort Blanche est l’exemple parfait du « Sisu ». Le « Sisu » dans la culture finlandaise, c’est la détermination inébranlable, et la persévérance. Et Simo en attendant des jours entiers dans de la neige glacé, à tuer des centaines de soviétiques, et en passant à deux doigts de la mort, est devenu un modèle du Sisu dans son pays.

III-Pour allez plus loin

Voici une musique du groupe de métal « Sabaton » elle parle de Simo Häyhä (oreilles sensibles s’abstenir)

Ensuite une vidéo humoristique sur les armes à feu expliquant les différences entre ce que l’on voit dans les films et la réalité.

L’idée de faire un article sur Simo Häyhä m’est venue lors d’une discussion avec des amis où l’on m’a affirmé que Christ Kyle était le meilleur tireur d’élite au monde, en effet le film American Sniper avait été diffusé la veille, encore un bel exemple de l’influence d’Hollywood.

christ kyle
Christ Kyle : 150 victoires
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s