Le Maus, un tank de 188 tonnes

Maus_Trials_1944

En mai 1943, Ferdinand Porsche, déjà connu pour avoir participé à la conception du Tiger I, et du Jagdtiger Elephant, présente maintenant son dernier projet à Hitler : Le Maus. Celui-ci est séduit par la maquette en bois à échelle réelle de ce nouveau char super-lourd, sur laquelle F. Porsche travaille depuis 1942. La production de ce char de 188 tonnes en 150 exemplaires fut décidée par Hitler en personne. Sa construction demandait tant de moyens qu’il fallut faire appel à deux usines d’armements : l’une pour fabriquer les éléments composant le char, l’autre pour les assembler. La construction fut laborieuse à cause de la complexité du moteur de 1080 chevaux.

De plus, les épaisses chenilles du Maus (deux fois plus grosses que celles du Panzer IV, le char le plus répandu dans l’armée allemande) sont complexes et coûteuses en ressources.

moteur maus
moteur v12 Damler Benz MB509

Ensuite, le blindage du Maus est démesurément épais : de 200 à 220 millimètres à l’avant de la caisse (qui de plus est correctement anglée, ce qui lui donne plus de chances de faire ricocher les obus), sa tourelle est elle aussi très bien protégée par 210 à 260 mm de blindage (si vous voulez plus d’informations sur le blindage voilà une animation 3D du Maus et de son blindage: http://tanks.gg/tank/maus/model ).

Aucun autre véhicule n’avait jamais été aussi blindé. En 1943, aucun char soviétique n’aurait pu percer son blindage.

Ce char a la particularité d’avoir deux canons dans sa tourelle : un de 128 mm (arme principale), et un autre 75 mm (arme secondaire), ce qui implique la présence de deux hommes pour charger un obus.

caisse maus
la caisse d’un Maus

Ainsi la première caisse n’est prête qu’en décembre 1943. Le premier prototype est alors équipé d’une fausse tourelle et les premiers tests sont alors effectués. C’est là que le Maus dévoile sa première faiblesse : sa vitesse est de 20 km/h sur route et 10 km/h en tout terrain. De plus, un composant de la chenille, le train de roulement, s’avère fragile. Et aussi, ce char sera vulnérable à d’éventuels raids aériens. En mars 1944, un second test fut fait; celui-ci fut beaucoup plus concluant.

Mais produire ce char en assez grand nombre, pour changer le cours de la guerre devient impossible. En effet, à cause des bombardements des Alliés, l’industrie de guerre allemande est à bout de souffle. Et le Maus est un char qui a besoin d’énormément de carburant; les 4 200 litres dans ses réservoirs lui permettent de parcourir seulement 185 kilomètres sur route et 62 kilomètres en tout terrain, alors que l’approvisionnement en carburant est de plus en plus difficile.

Mais la production continue malgré les difficultés rencontrées jusqu’en août 1944, où l’usine Krupp ne peut continuer la construction des pièces du Maus. A cette période deux Maus sont finis et 9 châssis attendent de recevoir leur tourelle.

Les deux Maus opérationnels iront se battre sur le front. En 1945, après de durs combats les soviétiques parviennent à bout de l’étrange char allemand. Ils en récupèrent ce qu’ils peuvent, et parviennent à assembler un autre Maus. Celui-ci est aujourd’hui exposé au musée de Koubinka, près de Moscou.

maus koubinka
Le Maus au musée de Koubinka

maus turret

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Mr Donuts dit :

    Article très agréable à lire avec son style simple !
    Te serait-il possible de citer tes sources ?

    J'aime

    1. casusbellihdg dit :

      Merci beaucoup
      Mes sources viennent d’un peu partout (livres, documentaires…) pour l’analyse elle est faite maison. Mais je veillerai à citer mes sources la prochaine fois.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s