L’arrestation du Duce ( l’opération Eiche)

Tout commence le 19 juillet 1943, lorsque Benito Mussolini rencontre Adolf Hitler, à Feltre (Nord de l’Italie). Mais pourquoi cette réunion ? Et bien Mussolini s’inqui

wp783211a2_01_06
A. Hitler et B. Mussolini à Feltre le juillet 1943

ète. Depuis 1922, il contrôle l’Italie mais son peuple lui demande de plus en plus la paix suite à ses échecs militaires : dans les Alpes face aux chasseurs Alpins Français ; en Afrique  son armée coloniale est sauvée par l’intervention massive de l’Afrika Korps (mais cela n’empêchera pas les Alliées de prendre le contrôle de l’Afrique du Nord en février 1943) ; en Grèce son offensive est une réussite seulement grâce à l’aide des parachutistes allemands. Son armée est inadaptée pour une guerre moderne. En effet l’armée italienne ne possède pas de chars ni d’avions modernes et en trop petit nombre, sa marine (Regia Marina) est bien meilleure mais ne peut rien faire face à la Royal Navy de W. Churchill ; de plus la plupart de ses généraux sont incompétents.

Ainsi en février et en août 1943, les ouvriers entrent en grève pour demander une paix séparée avec les Alliés.

téléchargement (2)
Victorio-Emanuele III

Mais des voix contre la guerre s’élèvent aussi dans le milieu politique. En effet les contestataires de Mussolini ont maintenant l’appui du roi Victor Emanuel III pour tenter un coup d’Etat (L’Italie possède un roi, mais celui-ci n’a pas

 

 

réellement de pouvoir, c’est Mussolini qui l’a en tant que chef du gouvernement). Son gendre est le premier à vouloir le destituer (on peut penser que c’est pour pouvoir prendre sa place au pouvoir).

Le débarquement de 160.000 américains et britanniques en Sicile le 10 juillet 1943 puis le premier bombardement de Rome le 24 juillet de la même année, rend la population plus sceptique quant à l’utilité de cette guerre, et retirent toutes les hésitations du roi sur l’urgence de provoquer la chute de Mussolini.

La journée du 24 juillet 1943 se tient le Grand Conseil Fasciste (sorte de sénat italien comparable au Reichstag) :

400px-Gran_Consiglio_Fascismo
Gran Consiglio del Fascismo

 

 

Tout d’abord Mussolini prononce un long discours de 2 heures, dont le but est de faire revenir à la raison tous ceux qui se retournent contre lui. Apres cela ses adversaires l’attaquent sur la guerre, dans laquelle l’Italie s’est engagé aux côtés des ennemis de la dernière guerre. De plus, depuis la victoire des Alliées à Midway, et des Soviétiques à Stalingrad, la guerre tourne en défaveur de l’Axe. Plus tard, dans la nuit du 24 au 25, Le Grand Conseil Fasciste vote la destitution de Mussolini avec succès (19 voix contre 7). Le roi a maintenant la capacité de faire tomber Mussolini alors qu’il est au pouvoir depuis 1922. Une fois rentré à son palais, le Palazzo Venezia, Mussolini qualifie ce vote de « crise du régime ».

Mais le Duce (qui était au courant du complot depuis longtemps) ne croit pas que ses adversaires iront jusqu’au bout. Le destituer entraînerait l’Italie vers une grave crise car sans Mussolini au pouvoir, Hitler cesserait d’apporter à l’armée Italienne, l’aide militaire vitale aux Italiens (sans elle l’Italie serait tombée aux mains des Alliés très vite pour les raisons évoqués précédemment).

Pourtant le 25 juillet 1943 le roi Victor Emanuel III convoque Benito Mussolini. Apres 20 minutes Mussolini ressort de cet entretien avec une terrible nouvelle : il est destitué, et remplacé par le maréchal Pietro Badoglio. A sa sortie le Duce est arrêté et escorté jusqu’à une caserne de carabiniers, Mussolini continuera à être transféré de prison en prison.

Le Führer ordonne alors à l’officier SS, Otto Skorzeny de retrouver le Duce et de

otto
Otto Skorzeny 

le libérer. Celui-ci s’envole pour Rome, où il intercepte un message codé et le déchiffre. Ce message lui permet de localiser la prison du Duce. C’est en fait un hôtel d’une station de ski dans le col des Apennins nommé Campo Imperatore. Mais le 8 septembre le gouvernement de Badoglio signe l’armistice, de peur que Mussolini soit une nouvelle fois transféré, Skorzeny veut libérer Mussolini au plus vite.

 

 

L’opération aura donc lieu le 12 septembre à 14 heures.

Pour ce faire, il réunit 102 Fallschirmjager (parachutistes d’élites surnommés les diables verts) et une vingtaine de SS

fallshjager
Des Fallschirmjager débarquent de leur DFS 230 

.Mais le terrain est trop accidenté pour organiser un parachutage ; les parachutistes devront donc atterrir à bord de 12  planeurs DFS 230 sur une prairie. Mais cela ne se passe pas comme prévu : les informations obtenues lors du vol de reconnaissance sont erronées; la prairie devant l’hôtel est bien trop escarpé pour un atterrissage, Otto Skorzeny prend alors la décision de faire crasher les planeurs pour prendre d’assaut l’hôtel. 1 seul planeur sera détruit et 9 parachutistes blessés. Les parachutistes et le petit commando SS à peine extirpés de la carcasse de leurs DFS 230 courent libérer le Duce. Aucun des 200 carabiniers ne tirent. Effectivement personne n’imaginai que les libérateurs du Duce arriveraient des airs. De plus Skorzeny a emmené avec lui Ferdinando Soletti, un général de la police italienne, qui ordonne aux carabiniers de ne pas faire feu.

 

Après avoir détruit le poste radio d’un coup de crosse, Skorzeny trouve le Duce dans sa cellule et lui dit : « Duce ! Le Führer m’envoie pour vous libérer » Ce à quoi Mussolini répond « Je savais que mon ami ne m’abandonnerait pas ».

Bien évidement la propagande allemande filme la scène, réalise quelques clichés de Skorzeny et de Mussolini.

les fachos fachées
O.Skorzeny et B.Mussolini entouré de soldat allemands et italiens

Mais plus étonnant encore, les carabiniers italiens posent fièrement avec l’officier SS et son trophée : le Duce sain et sauf.

 

Mais cette évasion ne s’arrête pas là, pour ramener le Duce en Allemagne, l’as de la Luftwaffe, Heinrich Gerlach, a pour mission de piloter un Fieseler Fi 156 Storch surnommé « Cigogne Allemande » Cet avion a pour spécificité de pouvoir décoller sur une piste de 70 mètres seulement.

Gran Sasso, Fieseler Fi 156 »Storch«
Photo de propagande du Fieseler Fi 156 Storchprise le 12 septembre 1943

Mais le seul endroit pouvant servir de piste de décollage est une prairie garnie de rochers. De plus ce petit appareil ne peut accueillir qu’un pilote et un passager, mais Skorzeny veut monter à bord avec le Duce. Le pilote qui avait déjà peur de ne pas pouvoir décoller est maintenant convaincu que cela sera impossible avec un troisième homme à bord. Mais l’officier SS insiste et Gerlach, le pilote, n’arrive pas à le dissuader, il se résout donc à l’embarquer avec lui.

Ainsi la Cigogne allemande démarre, prend de la vitesse, mais ne décolle pas. Lorsqu’elle heurte un rocher le petit avion tombe dans le ravin. In extremis l’as allemand réussit à le redresser, une trentaine de mètres avant le sol, et l’appareil peut commencer son vol vers Vienne. Mission accomplie pour Skorzeny, qui pour cette opération, recevra la croix de fer des mains d’Hitler lui-même ; bien évidemment en présence de la propagande.

Pour aller plus loin :

Apres avoir revu sa famille exilée à Vienne, Mussolini s’envole vers la Tanière du Loup, pour retrouver Hitler. Mussolini apprend là-bas qu’il va maintenant être le chef du gouvernement de Salo, à la tête de l’Etat fantoche créé après l’annexion des territoires italiens pas encore sous le contrôle des Alliées.

deportazione01
Déportation des juifs du ghetto de Rome.

Sur ces territoires comme dans tous les autres occupés par les nazis seront organisés des rafles, comme à Rome où ce fut 8.000 Juifs qui seront déportés. Même le pape Pie XII ne réagit pas alors que ces rafles se déroulent même sous ses fenêtres. Le 28 avril 1945 Benito Mussolini et sa maitresse Clara Petacci sont fusillés avec d’autres dignitaires fascistes par ordre du Comité de libération national, leurs corps seront ensuite pendus par les pieds et exposés sur la Piazzale Loreto, à Milan.aie

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s